Stanis Wembonyama Okitotsho

Thumbnail

Après ses études en France à l’université de Picardie Jules-Verne, Stanis Wembonyama, Okitotsho est rentré en Afrique pour servir et former dans un pays qui manquait cruellement de médecins spécialistes pour soigner les enfants.
Il a affronté des problèmes aussi graves que la pauvreté, les violences, les coutumes, l’ignorance, l’insalubrité qui sont les causes principales des maladies et de la mortalité infantile. Il s’est employé à en comprendre les motivations et s’est engagé dans la lutte contre ces fléaux qui atteignent les enfants dans leur développement psychique, les exposant à des inadaptations dans leurs milieux et au développement des ambitions souvent démesurées. Ils sont perméables aux influences et exemples néfastes. Leur finalité est de « devenir grand » dans la vie.
Il a payé de sa personne pour avoir touché aux non-dits qui constituent la trame dans laquelle se déroule le drame de l’enfant africain.

3 résultats affichés