Robert Faye

Thumbnail

L’auteur, ayant quitté une activité professionnelle prenante, s’évade par l’écriture et découvre le plaisir de voyager avec ses personnages, dans le temps, dans l’espace, dans l’intime. La violence des faits permet la révélation des caractères, comme, dans son métier, la confrontation à la maladie lui avait permis d’appréhender l’humain. La Rochelle, belle protestante, et le Québec, seconde France, l’ont marqué par leur goût de vent et de sel. Deux ingrédients rêvés pour un roman.

Voici le seul résultat