Richard Sylar

Thumbnail

Richard Sylar est retraité. Depuis cinq ans, il ne marche plus sur la neige de ses Vosges natales l’hiver, mais sur le sable du Maroc, qui lui donne de l’inspiration d’octobre à avril.

Voici le seul résultat