Richard Moron

Thumbnail

C’est en enseignant dans une école d’infirmière que l’auteur a découvert la très grande satisfaction de rédiger du concret, du réel certes, mais aussi d’écrire l’imaginaire du possible tout en découvrant sur le tard et plutôt habitué à lire des ouvrages scientifiques le réel plaisir que l’on peut éprouver à lire et relire des romans. Il s’est alors senti conquis par le goût et le plaisir de l’écriture. Tel un paléoanthropologue désireux de reconstituer une « bête » après avoir découvert quelques fossiles il se prit au jeu d’écrire un roman imaginaire sentimental tout en abordant de façon délicate différents sujets d’actualité mais jamais las de rechercher des phrases aussi agréables que possible à la lecture et, autant que faire se peut, soignées dans leur forme.

Voici le seul résultat