René Dassonville

Thumbnail

L’humour, sous une multitude de formes, a dès son enfance passionné l’auteur. À dix ans, il ne manquait pas, le dimanche matin, d’écouter sur la RTF l’émission de chansonniers « Le grenier de Montmartre ». Et parmi les amis de sa famille, plusieurs étaient des spécialistes de bons mots. Pendant ses études et sa carrière de professeur, il a élargi ce champ de l’humour, faisant des découvertes épanouissantes comme, par exemple, Oscar Wilde, Pierre Dac ou Sempé. S’il aime les jeux de mots, il affectionne et pratique aussi, parfois plus ou moins consciemment, l’humour pince-sans-rire.

Voici le seul résultat