Pierre Vincke

Thumbnail

Né en 1953, Pierre Vincke a passé son enfance au Congo belge et son adolescence à la fois en Belgique où il était étudiant et au Congo où résidaient ses parents. Jeune adulte, il a participé activement à l’aventure théâtrale inspirée par le théâtre laboratoire de Jerzy Grotowski et l’anthropologie théâtrale.
Il a notamment créé « Minitanti murmure » d’après Macbeth de Shakespeare et l’Autre Pinocchio, d’après Pinocchio de Collodi, spectacles ayant été plébiscités par le milieu culturel belge. Après vingt ans de théâtre professionnel, il a repris en 1996 des études de droit abandonnées vingt ans plus tôt. Dès l’obtention de son diplôme, il a travaillé d’abord pour Avocats Sans Frontières, puis pendant douze pour RCN Justice & Démocratie, ONG de droit spécialisée dans la restauration des systèmes judiciaires et le renforcement des ONG de droits humains au Rwanda, au Burundi, au Congo, en Haïti et au Soudan. Il est aujourd’hui consultant dans des programmes de l’Union européenne.
Les premiers procès du génocide des Tutsis au Rwanda l’ont profondément marqué et fondé sa conviction en la justice comme pouvoir indispensable à la vie d’une société. Pierre Vincke participe aux questionnements relatifs à l’impact prégnant de la culture européenne auprès des élites africaines et au fossé culturel entre celles-ci et les peuples. Il y voit l’héritage de la colonisation, héritage dont tant les européens que les élites africaines peuvent aujourd’hui penser ensemble à s’affranchir. Cette émancipation passe selon lui par l’ouverture des œillères de l’oubli de l’histoire.

Voici le seul résultat