Philippe Sobrepera

Thumbnail

L’auteur aime saisir la vie comme elle vient, elle ne lui a pas toujours fait de cadeau puisque, après sa naissance, il est devenu malentendant, toutefois son handicap auditif l’a rendu plus fort, plus déterminé en essayant de lui faire atteindre des objectifs qu’il a toujours réussi à entreprendre. D’abord en lui permettant de se former, malgré son handicap auditif, et d’exercer son métier artisanal de prothésiste dentaire et puis surtout d’échanger avec des personnes venant de différents horizons, dans différentes associations sociales (de surdité, sportives, etc..) mais aussi différents clubs de passionnés de modélisme qu’il a lui-même pratiqué en famille (en pratiquant de la radiocommande automobile, ou de la maquette et en construisant ou en collectionnant des miniatures automobiles). Ce sont les échanges avec les gens, devenus des amis, qui lui ont permis d’enrichir les histoires policières et humaines qu’il raconte aujourd’hui. Il a depuis son plus jeune âge la passion d’inventer de nouveaux personnages et des histoires, passion qu’il avait abandonnée pour exercer son métier et s’occuper de sa famille, et qu’il a retrouvée il y a deux ans, pour proposer aujourd’hui une sorte de série de récits intitulés Munter.

Voici le seul résultat