Patricia Tsavdaris Duchâtel

Thumbnail

Enfant de l’assistance publique, abandonnée et martyrisée, elle arrive à deux ans et demi dans une famille sans enfants.
Elle sera leur fille et cette famille accueillera plus tard son frère, elle est heureuse et choyée.
Bonne élève, elle entre au collège en tant qu’interne où elle découvre sa différence : elle, une enfant de l’AP, subit vexations et devient la bonne à tout faire des plus grandes ; ce sera le moteur de sa réussite scolaire : la hargne la poussant à truster les premiers prix avec à la clé bac et licence de psychologie.
À 14 ans, elle rencontre son mari et l’amourette deviendra l’amour de sa vie.

Voici le seul résultat