Mouloud Hamai

Thumbnail

Docteur d’État en Science Po de Paris 2, diplomate de carrière et ancien ambassadeur en Turquie, Mouloud Hamai a voulu tirer profit de son séjour de 5 ans dans ce pays pour partager ses constats et conclusions de l’observation d’une expérience de transition politique dans un pays laïque par sa Constitution mais musulman par l’écrasante majorité de sa population et par le pouvoir qui le dirige depuis 2002, un pays se déclarant européen mais toujours fasciné par son passé ottoman qui imprègne de plus en plus clairement sa nouvelle orientation néo-ottomane, en dépit de son appartenance de plus en plus ambivalente et contestée à l’OTAN et à l’Occident.
L’auteur a pu connaître ce pays de l’intérieur au plan humain et personnel, lui donnant l’opportunité de mesurer la richesse d’un peuple divers et multiple et la grandeur d’une civilisation venue des fins fonds des steppes de l’Asie centrale pour s’imposer en plein cœur méditerranéen sur les décombres de l’historique Troie et les vestiges de deux prestigieux empires Byzance et Constantinople, en s’épanouissant finalement dans le cadre d’un troisième tout aussi prestigieux, l’Empire ottoman.
Au carrefour de l’Orient et de l’Occident, de l’islam et de la chrétienté, de l’Europe et de l’Asie, le pays d’Erdogan offre une plateforme unique pour l’observateur curieux d’une expérience également unique de tentative de synthèse entre des orientations souvent proches mais parfois antagonistes, donnant lieu à des tiraillements et volte-face, marques de duplicité ou de virtuosité, selon la vision de chacun.

1 résultat affiché