Michel Faure

Thumbnail

L’auteur est un fils de paysan qui a vécu le Front populaire, la seconde guerre mondiale, l’indépendance de l’Algérie, De Gaulle, 1968… Il a fait de longues études de musique, de littérature, d’histoire, d’histoire de la musique et de l’art en Gironde et à Paris ; tout en étant maître d’internat et en fouillant les bibliothèques. Il a rencontré plusieurs musiciens vivants, recueilli des confidences de leur famille, leur femme ou leurs enfants, comme Milhaud, Auric, Jolivet, Daniel-Lesur, Sauguet, Maurice Emmanuel… Élève notamment de Mousnier, de Chailley, de Challan. Un mémoire sur Mme de Sévigné, une thèse sur la Renaissance classique autour de Debussy, Ravel et Stravinsky. Titulaire du CAEM, d’une licence es lettres et doublement admissible à l’agrégation d’Histoire. Professeur de lycée à Laon, à Antony, puis à Toulon. En retraite de l’Éducation nationale depuis 1991, Michel Faure a cinq ouvrages à son actif et une trentaine d’articles en français, allemand et italien. Il avait jeté ses notes au feu quand Rémy Cardinale est venu lui demander de participer à l’Armée des Romantiques. Strana Sonata lui doit d’exister.

Voici le seul résultat