Michel Degroise

Thumbnail

Né en 1947 dans le sud de la France, Michel Degroise a grandi simplement entre des parents qui n’en étaient pas et la rue.
Aujourd’hui marié à celle qu’il appelle « sa muse », il a trois garçons qui, comme lui, sont révoltés par toutes formes d’injustice.
Il découvre très tôt que l’écriture est un moyen d’expression et de communication qui peut soulever des montagnes. C’est une arme, tantôt héros décochant une flèche dans les cœurs, tantôt foudroyante comme les éclairs de Zeus.
Il aime Rimbaud, Baudelaire, Ferré, Brel, François Villon et tous les poètes maudits qui écrivent, chantent, la rage chevillée au ventre ; il aime écouter Janis Joplin, Jimi Hendrix, Brassens…
Ses ami(e)s disent de lui qu’il est poète, il se dit rapporteur poétique des moments de la vie, qu’ils soient beaux, atroces, d’amour ou de lumière.

Voici le seul résultat