Marguerite Montabric

Thumbnail

Marguerite Montabric est née à Orléansville (Algérie). Elle a passé toute son enfance et son adolescence à Ténes, petit port situé à mi-distance entre Alger et Oran. C’est dans ce site incomparable, riche de vestiges, ancien comptoir phénicien, puis colonie romaine, qu’elle a grandi.
Décor âpre et sauvage, rochers rouges et noirs, écrasés de soleil, alternant avec les plages blanches caressées par une mer toujours bleue. Elle a connu la félicité de ces climats et paysages bénis des dieux, l’appel à la prière du Muezzin s’élevant de la mosquée du vieux Ténes, dans les soirs calmes parfumés de jasmin, mais, aussi, les crépitements secs des mitraillettes dans la nuit et la grenade dévastatrice semant la désolation et la mort. C’est dans cette ambiance qu’elle s’est mise à écrire dès son adolescence. Au fil du temps, on y
retrouve des traces de ses souvenirs d’enfance, non sans noter une certaine nostalgie.

Voici le seul résultat