Marcel Mansart

Thumbnail

Né le 4 avril 1934 à Venette, un village de l’Oise près de Compiègne, Marcel va vivre avec ses parents chez ses grands-parents une partie de sa jeunesse avec en toile de fond l’approche du conflit de 39-45. Puis c’est la guerre, l’exode au milieu d’un différend familial entre son père et sa mère qui le laisse avec son frère aîné, seul dans un camion en direction du sud de la France. Après six mois passés dans un orphelinat, c’est le retour sur Paris et la reprise de l’école. Après la libération, avec l’aide de la Croix-Rouge, Marcel passe les grandes vacances scolaires dans une ferme auvergnate, il participe aux travaux de fenaison, à la moisson, mais surtout il devient berger en gardant vaches ou moutons, une expérience qui se reproduira quatre années durant. Les études ne sont pas sa tasse de thé, aussi à 16 ans il entre dans le monde du travail et se forme en tant que préparateur en pharmacie industrielle, il fait en même temps la connaissance de la vie et rencontre une femme qui va lui apprendre l’amour. Puis c’est le moment de partir pour l’Algérie faire son service militaire, vingt-sept mois au cours desquels il rencontre celle qui deviendra son épouse.

Voici le seul résultat