Marc Douelle

Thumbnail

La vie est belle, mais rien n’est jamais gravé dans le marbre. Tout peut irrémédiablement basculer dans nos vies, d’un instant à l’autre… Résilience, adaptation aux nouvelles exigences, amour et engagement emmèneront notre personnage vers une destinée en RDC afin d’aider la population en proie à la famine et à ces milices meurtrières.

Peintre, écrivain, l’éveil de l’auteur pour la littérature s’est porté très tôt vers la métaphysique, flambeau des écrivains russe. C’est ainsi que Dostoïevski accompagna son adolescence. Le personnage de ce roman, à la force pugnace, est habité par une sensibilité exacerbée.
Son dernier livre, « Malencontreuse Mélancolie », s’inscrit dans cet état d’esprit.
De mère corse, l’auteur a ce caractère ombrageux et tricote sensibilité et vulnérabilité au fil des lignes.

Voici le seul résultat