Louis Sanson

Thumbnail

Louis SANSON auteur de deux autres ouvrages * imprimés par les Editions Saint-Honoré revient sur ses années de première jeunesse en mettant souvent l’accent sur l’environnement immédiat ou non, mais aussi sur les personnes qui l’ont « préservé » tout au long de ses quatorze premières années. Des personnes plus ou moins proches, disponibles, attentives, attentionnées également qui lui ont permis de traverser avec une sérénité évidente les moments les plus difficiles, injustes à certaines périodes, cruels à d’autres, * Plaisamment en paix et sûrement en guerre. Journal d’un lieutenant de gendarmerie. Algérie 1957-1961. La mort au fl de l’eau, De la Garonne au Dniepr via l’Oder (Roman d’espionnage).

Au cours de sa présence en Algérie de septembre 1957 à août 1961, Louis Sanson, alors lieutenant de gendarmerie, a été grièvement blessé. Passant une partie de sa convalescence auprès de ses parents et de ses beaux- parents, il a pu constater combien ces personnes âgées avaient été atteintes physiquement et moralement par ce triste événement. Les deux pères ayant été eux-mêmes gravement atteints au cours de la « Grande Guerre 1914-1918 », de nombreux souvenirs allaient ressurgir et modifier à terme les rapports entre ces trois hommes… blessés de guerre. 

4 résultats affichés