Joëlle Pailler

Thumbnail

Au cours de sa psychanalyse, s’est imposée pour l’auteure une lecture différente de la vie. En y posant de nouvelles lumières, des choix plus en adéquation se sont engagés. Du no man’s land d’avant à l’ancrage créatif d’après, s’est tramée dans l’invisible une métamorphose aussi douloureuse qu’exaltante.
Devenir soi-même en plus abouti est sans doute l’un des chemins les plus authentiques qui soit. Ce goût de la transformation, ajouté à celui des splendeurs des grands espaces, Joëlle Pailler l’inocule à ses personnages avec délice.

Voici le seul résultat