Jean Sikora

Thumbnail

Jean Sikora a eu une carrière d’enseignant mosellan. Instituteur puis formateur de professeurs auprès de l’IUFM de Montigny-lès-Metz, il assure au terme de sa vie professionnelle des missions bénévoles d’assistance à l’enseignement du français à l’étranger au sein d’Organisations de Solidarité Internationale. Ses nombreuses missions le mènent en Afrique, en Asie et en Europe centrale, en particulier en Pologne, en Lituanie puis en Ukraine. Issu de l’immigration d’après la Grande Guerre mondiale, il voit sa généalogie familiale militaire européenne (lui officier français en Algérie, père dans l’armée polonaise, grand-père dans l’armée prussienne) le pousser à mieux appréhender les événements de ce XXe siècle polonais.
Après deux ouvrages dédiés à l’Histoire de la Pologne, ce troisième apparaît comme une analyse des événements complexes, combatifs, douloureux de l’évolution de la Pologne du XXe siècle prise dans la tempête mondiale du communisme soviétique.

Voici le seul résultat