Jean-Marc Meysonnet

Thumbnail

« ORKHA » est le premier roman d’un auteur passionné de sciences, de philosophies, d’histoire des hommes et des religions et qui a passé sa vie professionnelle à soigner ses semblables. Cet humaniste explique avoir été choqué depuis toujours par le « péché originel » tel qu’il est exposé dans la Bible. Le texte sacré raconte en effet qu’un couple « innocent » (au sens « ignorant de ce que sont le Bien et le Mal ») a été irrémédiablement condamné – ainsi que toute sa descendance ! – pour avoir écouté le dernier qui a parlé et ainsi désobéi à Dieu. Or comment savoir que désobéir est « Mal » quand on ne sait pas encore ce qu’est le « Mal » ?
L’auteur a donc imaginé un scénario susceptible d’expliquer une telle injustice et lance un débat sur des questions qui taraudent l’esprit humain depuis l’antiquité.

Voici le seul résultat