Jean-François Collignon

Thumbnail

Jeff Wirtz a toujours été intéressé par la sciences, l’aérospatiale et l’astronomie.
Au début des années 1990, il a visionné une vidéo-cassette sur le thème de Nostradamus 1999.
L’événement qui le marqua fut la prédiction d’une troisième guerre mondiale.
Maintenant, à chaque escalade dans le monde, il se pose la question.
Quand tout cela s’arrêtera-t-il ?
Quand il vit que, de par le monde, toutes les nations montraient leurs muscles en exhibant des armes de plus en plus terrifiantes, il s’est posé la question : un jour, serait-il possible d’obtenir l’arme absolue, l’arme qui rendrait obsolète toutes les autres ?
Il y a pensé : un jour sa logique lui révéla La Machine.
Une machine tellement parfaite que plus aucun malheur ne toucherait le monde.
Mais parfait ne veut pas dire sans défaut.
Jeff Wirtz s’est dit : « Mais s’il était possible de créer une telle machine pouvant sauver l’humanité, elle pourrait aussi tout simplement, entre de mauvaises mains, la détruire.
Et si, quelque part dans le monde, une personne machiavélique avait la même idée, mais pour la fabriquer réellement, cette personne deviendrait le maître du monde ! »
Alors, pour lui, la seule solution pour que cette machine n’arrive pas dans de mauvaises mains, serait de rendre le projet public en relatant dans un roman ce que serait le monde avec cette machine, pour que des nations bien intentionnées se dotent de « La Machine » afin de se protéger des autres.
Alors il décida d’écrire le livre ( La Machine)
Jeff Wirtz n’est pas scientifique, il fait juste des liens logiques entre les choses.
Et il n’hésite pas à dire que s’il n’est pas possible de créer une telle machine , alors son roman restera une fiction !

Dans le cas contraire, où sa réalisation serait tout à fait possible, alors il est un génie.
Ou si l’idée de La Machine ouvre la voie à quelque chose qui puisse sauver l’humanité , au moins y aura-t-il contribué !

Aucun produit ne correspond à votre sélection.