Gabriel Campanozzi

Thumbnail

Issu d’une famille immigrée en France dans le début des années 60, il grandit avec une fracture d’instants parfois difficiles, entremêlés d’amour et de haine. L’un épouse l’autre à merveille, et fait naître des histoires qui s’écrivent non plus à l’encre qui pleure sur du papier, mais plutôt à l’aide de caractères électrisés qui assombrissent un écran, qui se reflète et tremble parfois comme le faisait jadis la flamme d’une bougie. Devenu grand, son métier est celui d’artiste peintre, où le besoin de s’exprimer reste le même. Il nous dévoile ici l’arrivée de sa famille en France, au travers de ce premier récit. Le camp secret restera à jamais celui de son enfance.

Voici le seul résultat