Frédéric Mouflecan

Thumbnail

C’était, le printemps 2020. On entendait pour la première fois la voix roc et rapide d’un « Charmant petit monstre » qui allait faire scandale. La première moitié du 21éme siècle commençait. Elle serait à l’image de cette ardente petite femme déchirée entre le remord et le culte du plaisir.

Voici le seul résultat