François Furcy

Thumbnail

Un beau jour, mais un jour comme un autre, naquit en 1970 un bout de chou à Saïgon. Mais il vécut en France, peut-être pour lui terre d’exil. Ayant peu de mémoire, il n’apprit pas grand-chose tout au long de sa vie, seulement à reconnaître les gens dans leur authenticité et dans leur comédie des jours heureux parfois. Ce qui l’a poussé ? Sans doute un coup de pouce du destin comme de nombreux échecs où l’on apprend peut-être plus que de ses victoires. Ainsi donc, tout au long de sa vie, des idées lui sont apparues, comme ça, sans effort, au compte-gouttes. Ce qui, au final, a donné naissance à un ouvrage dans lequel il a mis toute son énergie, sa détermination et son inspiration. Un peu à bout de force, il n’attend maintenant plus qu’un coup de pouce des lecteurs pour lui redonner confiance.

Voici le seul résultat