Franck Dayot

Thumbnail

En 1994, il y a eu l’idée de l’idée.
En clair, une idée est une poussée de neurones.
Ce qu’il a ressenti dans son lobe frontal, il en découle des conséquences intéressantes ; notamment, le cerveau grossit au fil des générations.

Voici le seul résultat