Francis Hottier

Thumbnail

Né en 1957 en Lorraine, Francis Hottier décide, à l’âge de vingt ans, d’intégrer l’institution militaire et d’y poursuivre ses études. Après plusieurs années d’écoles militaires dont il sort officier, il enchaîne les affectations au gré de ses promotions successives. Il quitte l’armée en 2003, après vingt-sept ans de carrière et avec le grade de lieutenant-colonel et s’installe à Marseille où il se reconvertit dans l’immobilier.
Passionné par les relations humaines, domaine dans lequel il a obtenu un master, et par l’écriture, il décide après quelques années de métier d’agent commercial, de mettre de côté sa vie professionnelle pour se consacrer à ses passions et écrit son premier roman, « La vengeance d’une mère ».
Ce premier livre, paru chez Edilivre en 2010, sera suivi d’un second polar, « Il court, il court le Furet… », puis d’un roman d’anticipation, « La guerre des minots », respectivement parus en 2014 et 2015 dans la même maison d’édition.
Avec « À l’aube du jugement dernier » il signe donc son quatrième récit, fantastique cette fois, qui comme les précédents tiendra le lecteur en haleine jusqu’au dernier chapitre.

Voici le seul résultat