Dominique Merigot

Thumbnail

Dominique Mérigot a effectué une carrière de psychologue clinicien en protection de l’enfance, et fut formateur de thérapeutes familiaux en France et en Nouvelle-Calédonie, fondateur de deux structures d’aide à la famille (consultation et hébergement parents-enfants), cofondateur d’une unité de thérapie familiale et d’une structure de traitement des violences conjugales à Nouméa. Il est aussi l’auteur de deux ouvrages professionnels qui rendent compte des expériences.

Parallèlement, il a mené pendant plus de quarante ans une recherche d’ontologue s’appuyant sur la pratique puis l’enseignement du tai chan et de la méditation.

Après deux essais poétiques, « Le serviteur » et « Le sourire de l’ermite », il présente dans « De l’accueil de soi à l’éveil, un chemin de tendresse », son parcours de marcheur vers l’éveil qui tente de répondre, enraciné dans les Védas et les propos du Bouddha, aux questions fondamentales sur l’être humain : qui suis-je ? et d’où vient la souffrance ? reprises par Ramana Maharshi ou plus près de nous Jean Klein.

Une réponse occidentale s’appuyant sur l’expérience intime de soi, que vient corroborer l’observation du développement du jeune enfant et les recherches actuelles des neurosciences sur la conscience. Le discours est simple, ponctué de poésie et d’humour. Il se propose de résonner avec l’expérience intime du lecteur curieux de ce qu’il est et intéressé par la paix, le bonheur, l’amour que l’auteur a expérimentés comme constitutifs de l’être.

Voici le seul résultat