Cheick Fanta Mamady Keita

Thumbnail

Cheick, né à Nzérékoré dans la région frontière du sud de la Guinée, a été scolarisé à l’école islamique à l’âge de 2 ans pour apprendre l’islam. Son père, un intellectuel, l’a envoyé ensuite à l’école française. En 2014, il a obtenu son BEPC au collège II à Nzérékoré. Passionné de sciences littéraires, il s’est orienté en sciences sociales au lycée Felix Roland Mounié de Nzérékoré où il représentait sa classe dans plusieurs concours littéraires au sein de l’établissement.
Pour des raisons de conflits ethnopolitiques, sa scolarité a été perturbée. C’est ainsi qu’il a décidé de prendre la route migratoire afin de réaliser sa passion. Lorsqu’il est arrivé en France en 2017, il n’a pas pu continuer ses études à cause de problèmes d’obtention de papiers. Il s’est orienté dans les travaux publics avec le groupe Eiffage, en alternance de 2018 à 2019.
Il s’indigne de l’enfer que connaissent les immigrés en Libye et du racisme en France, dans certains départements, envers les Africains. Il écrit son premier livre en 2020.

Voici le seul résultat