Camille Danlvan

Thumbnail

En dépit d’une activité très prenante, l’auteur met aujourd’hui à profit ses loisirs pour s’adonner à l’écriture, une passion qu’il n’a pu satisfaire auparavant, même s’il a pu, de temps à autre, écrire de petites choses.
Dans sa première jeunesse, l’auteur avait adressé une nouvelle à un journal régional d’un département voisin. À sa grande surprise, il avait reçu l’exemplaire du journal dans lequel la nouvelle était publiée. De temps à autre, et selon son humeur, il a écrit des nouvelles. Il regrette de ne pas avoir écrit davantage, auparavant. Peut-être s’est-il trop investi dans sa profession ? Peut-être ses écrits auraient-ils parus plus incisifs, plus insensés que ce qu’il écrit aujourd’hui ?

Voici le seul résultat