Bernard Paries

Thumbnail

L’auteur, fils de paysan de Dordogne, se trouve devant un tribunal pour des faits qu’il n’a pas commis. Dépité, sa vie prend à partir de là un tournant qui l’amène dans la délinquance alors qu’il n’en avait aucune prédisposition. En prison, il découvre, entre autres, l’œuvre de Kafka, se passionne d’art et d’histoire et est marqué par les conditions de détention.
Son parcours n’est que récidives sanctionnées par de lourdes peines correctionnelles et d’assises. Dans ce contexte, il utilise la force de l’humour pour exister face à l’indicible et toujours pour aller plus loin dans ses choix chaotiques. Son expérience derrière les murs l’amène en fin de « carrière » à se pencher sur la philosophie avec les écrits de Gilles Deleuze puis devenir artiste peintre pour mettre des couleurs dans son univers.

Voici le seul résultat