Bernadette Ruffenach

Thumbnail

Docteur en Littératures et poétique, l’auteur confirme, dans les pages de L’Eau trouble du miroir, sa quête identitaire, une quête entamée dans son premier ouvrage L’Envers des apparences. Au cœur de sa tâche d’enseignante, une double passion – la dynamique créative et la communication – a nourri ses recherches universitaires et son engagement social. Un besoin impératif d’ancrage dans la nature et aussi la foi dans le pouvoir du langage, l’apport des autres, la volonté de l’échange structurent sa démarche et nourrissent son écriture.

Voici le seul résultat