Une tombe dans les airs

Ebook : 2,99
Livre Broché : 7,90

« Une tombe dans les airs », littéralement un récit « tombeau », comme on dit en musique ou en poésie, celui de la « remontée » douloureuse sur les traces effacées d’un camarade de l’enfance alsacienne, déporté dans la fleur de l’âge au camp d’extermination de Struthof et assassiné.

 

Effacer
UGS : N/A Catégories : , Étiquettes : , Auteur : .

Extraits du livre

Page 3 : lignes 16 à 22

Je descends à Pfastatt au terminus de la ligne du bus. La bise me pince les oreilles. Je me dirige vers la flèche de l’église : c’est là qu’il a servi la messe, c’est là que Camille a chanté les Leçons des Ténèbres. Les portes sont closes. J’emprunte le trajet des cortèges d’enterrement, un pot de primevères à la main. La fleuriste m’a assuré qu’elles résistent jusqu’à –9°. Par l’allée d’ifs, je pénètre dans le cimetière. Les tombes me crient des noms qui prennent un visage, deviennent des vies, une histoire.

 

Informations complémentaires

Auteur

Guy Dettmar

ISBN ebook

978-2-407-00652-6

Version

Ebook téléchargeable, Livre papier

Format livre

43 pages

ISBN livre

9782407001545

A propos de l'auteur : Guy Dettmar

Guy Dettmar

Guy Dettmar est né à Pfastatt, village alsacien qui devait sa richesse à la manufacture d’impression sur étoffes, peu de temps avant l’annexion de la province au troisième Reich. Après avoir obtenu sa licence d’allemand à l’Université de Strasbourg, il choisit la voie du professorat. En 1964 il enseigne à Lübeck. Son séjour dans le Nord de l’Allemagne réveille son intérêt pour la mythologie germanique, et en particulier pour Balder, ce dieu singulier, qui l’inspirera pour l’écriture de son premier roman, Car toute chair est comme l’herbe. Lorsque ce joyau industriel disparaît, il décide de redonner vie à l’usine par l’écriture du roman « Bleu de Prusse ». Il s’intéresse particulièrement à la période où l’Alsace est devenue prussienne. À cette époque, son grand-père maternel, dessinateur, créait des modèles pour l’impression textile et le commissaire de police prussien, bête noire des Mulhousiens, était son grand-père paternel.