MA SECONDE NATION
MA SECONDE NATION2

Ma seconde nation

9,99

Alain, un homme politique était persécuté par un régime politique qui venait d’arriver au pouvoir. Il cherchait à l’éliminer en l’empoisonnant lors de ses repas. Tout cela pour l’empêcher de faire de la politique car il en savait trop. Il dénonçait les tares de sa société contemporaine dont le régime politique restait dans l’ombre.

Alain réussit à fuir dans une contrée limitrophe de son pays où le Président de celui-ci, un homme averti en politique, lui donna l’hospitalité et un délicat travail. Imaginez la structure politique qui pourrait apporter le progressisme dans son parti politique et dans son état. C’était également une opportunité de connaître Alain. Il créa l’école du parti avec le concours du Président, et d’autres hommes politiques. Alain considérait déjà ce pays comme sa seconde nation. Lors de la présentation du premier module de formation politique aux militants et militantes du parti du Président, ils l’avaient tellement apprécié, qu’ils le nommèrent le jour suivant, vice-président de la République de ce territoire. Ils trouvaient en lui, l’homme qu’ils cherchaient depuis longtemps pour être leur Dauphin.

Alain exerça cette fonction politique peu de temps. Puisqu’il succéda au Président qui mourut de chagrin suite au décès de sa femme. Il laissa à Alain, une nation qu’il devrait relever le défi économique de l’après pétrole dont le pays était exportateur. Alain était le seul rédempteur de son people, quand il réussit le miracle économique d’augmenter le SMIC et de remettre son pays sur la voie de l’émergence.

Effacer
UGS : N/A Catégories : , Étiquettes : , Auteur : .

Information complémentaire

Auteur

Soukourou

ISBN ebook

9782407008629

Version

Ebook téléchargeable

A propos de l'auteur : Soukourou

Soukourou

Justin PLISSON est né le 08 Août 1959, d’un père et d’une mère. Il décide d’avoir une grande taille de 1 m 84 ; taille dont il est fier dans sa vie. Après ses études d’ingénieur en génie civil, il se dirige tout naturellement vers la politique. Il choisit aussi d’écrire des romans de genre littéraire pour animer la vie culturelle de son people qui manqué d’ouvrages littéraires pour sa distraction. Il écrit son premier roman LE CONQUÉRANT DE CENTRAFRIQUE. En parallèle, il publie aussi des articles sur la vie politique de son pays dans un journal quotidien local, LE CONFIDENT. Mais tous ses articles ne sont pas toujours publiés, car certains sont censures. Depuis, il pense à ces prochaines histoires à raconteur et à militer dans son parti politique, pour promouvoir la démocratie dans son pays. En attendant, il vit en vendant Dans une petite boutique qu’il a ouverte dans une petite pièce de sa maison familiale. Lorsqu’il est fatigue de vendre ou d’écrire, il fait des promenades à pied dans son quartier. Il rend visite à ses camarades de parti politique qui enseignent à l’université de son pays. Pour se distraire un peu, certains dimanches, après la marche sportive de réhabilitation qu’il fait avec les camarades de son parti politique, il téléphone à un ami professeur d’université, pour le rejoindre au stade municipal. Il finit sa marche par de la gymnastique puis ils vont ensemble prendre de la soupe chez une restauratrice d’un quartier environnant. Il n’a qu’une ambition : diriger son pays en tant homme politique et vivre de ses romans. Il vit dans un quartier de la capitale de son pays.