Les briques noires

Array
(
    [0] => Array
        (
            [attributes] => Array
                (
                    [attribute_pa_version] => ebook-telechargeable
                )

            [availability_html] => 
            [backorders_allowed] => 
            [dimensions] => Array
                (
                    [length] => 
                    [width] => 
                    [height] => 
                )

            [dimensions_html] => N/A
            [display_price] => 7.99
            [display_regular_price] => 7.99
            [image] => Array
                (
                    [title] => planchehd_les-briques-noires_230916
                    [caption] => 
                    [url] => http://www.editions-saint-honore.com/wp-content/uploads/2016/09/plancheHD_Les-briques-noires_230916.jpg
                    [alt] => planchehd_les-briques-noires_230916
                    [src] => http://www.editions-saint-honore.com/wp-content/uploads/2016/09/plancheHD_Les-briques-noires_230916-449x622.jpg
                    [srcset] => 
                    [sizes] => (max-width: 449px) 100vw, 449px
                    [full_src] => http://www.editions-saint-honore.com/wp-content/uploads/2016/09/plancheHD_Les-briques-noires_230916.jpg
                    [full_src_w] => 942
                    [full_src_h] => 1299
                    [thumb_src] => http://www.editions-saint-honore.com/wp-content/uploads/2016/09/plancheHD_Les-briques-noires_230916-150x210.jpg
                    [thumb_src_w] => 150
                    [thumb_src_h] => 210
                    [src_w] => 449
                    [src_h] => 622
                )

            [image_id] => 3034
            [is_downloadable] => 1
            [is_in_stock] => 1
            [is_purchasable] => 1
            [is_sold_individually] => no
            [is_virtual] => 1
            [max_qty] => 
            [min_qty] => 1
            [price_html] => 7,99
            [sku] => 
            [variation_description] => 
            [variation_id] => 3037
            [variation_is_active] => 1
            [variation_is_visible] => 1
            [weight] => 
            [weight_html] => N/A
        )

    [1] => Array
        (
            [attributes] => Array
                (
                    [attribute_pa_version] => livre-papier
                )

            [availability_html] => 
            [backorders_allowed] => 
            [dimensions] => Array
                (
                    [length] => 
                    [width] => 
                    [height] => 
                )

            [dimensions_html] => N/A
            [display_price] => 18.9
            [display_regular_price] => 18.9
            [image] => Array
                (
                    [title] => planchehd_les-briques-noires_230916
                    [caption] => 
                    [url] => http://www.editions-saint-honore.com/wp-content/uploads/2016/09/plancheHD_Les-briques-noires_230916.jpg
                    [alt] => planchehd_les-briques-noires_230916
                    [src] => http://www.editions-saint-honore.com/wp-content/uploads/2016/09/plancheHD_Les-briques-noires_230916-449x622.jpg
                    [srcset] => 
                    [sizes] => (max-width: 449px) 100vw, 449px
                    [full_src] => http://www.editions-saint-honore.com/wp-content/uploads/2016/09/plancheHD_Les-briques-noires_230916.jpg
                    [full_src_w] => 942
                    [full_src_h] => 1299
                    [thumb_src] => http://www.editions-saint-honore.com/wp-content/uploads/2016/09/plancheHD_Les-briques-noires_230916-150x210.jpg
                    [thumb_src_w] => 150
                    [thumb_src_h] => 210
                    [src_w] => 449
                    [src_h] => 622
                )

            [image_id] => 3034
            [is_downloadable] => 
            [is_in_stock] => 1
            [is_purchasable] => 1
            [is_sold_individually] => no
            [is_virtual] => 
            [max_qty] => 
            [min_qty] => 1
            [price_html] => 18,90
            [sku] => 
            [variation_description] => 
            [variation_id] => 3149
            [variation_is_active] => 1
            [variation_is_visible] => 1
            [weight] => 
            [weight_html] => N/A
        )

)

Livre Broché : 18,90

Et si l’écriture était une forme d’introspection ? C’est peut-être ce que j’ai voulu réaliser en couchant ces lignes dans des moments de solitude et de recherche d’un autre avenir, d’un autre devenir. Créateur artistique j’ai gardé la main d’un artiste et une aspiration à la beauté dans des pages parfois douloureuses. Cette loi est inéluctable j’ai écrit avec sensibilité et sincérité. Ce n’est pas vraiment un mur de briques noires, mais plutôt une plaque sensible semblable à celle que l’on insérait dans les chambres photographiques. Les briques, éléments constitutifs de cet édifice littéraire, s’empilent une par une pour ne plus faire qu’un mur sombre où la lumière se perd.

Chaque chapitre du livre est un épisode de l’existence d’Armand, un homme qui se livre. Réfugié dans son domaine, il analyse sa vie qui se fissure, se disloque, se construit aussi, évènements après évènement malgré une maladie orpheline qui le ronge. OUI Armand est en colère contre tous, un ami l’a trahi et sa voisine a fini par le haïr pour avoir dévoilé une partie de sa vie intime. Il a de la pitié pour Mô. Mais la religion et la politique chers amis ne l’intéressent vraiment pas. Le sexe, la question est posée…Plus jeune que son compagnon, Mô est frivole, libertine encore en activité professionnelle. Par son immaturité elle va porter la perturbation dans la vie du couple. Le Petit Mimi, c’est senti obligé de s’impliquer, afin d’apporter un  peu de fraîcheur enfantine dans la narration de cette histoire de grands. Alternant flash-back et actualité sentimentale, on déroule dans LES BRIQUES NOIRES le fil d’émotions, de rencontres, de solitudes…

Armand écrit : Dois-je me laisser, dès les premières lignes de ce roman, envahir par le sentiment étrange d’un ‘vieux’ dix-cors ? Malgré mon caractère solitaire, je parcours mon « Domaine » tel le cervidé à la recherche de la Biche… Mes amours automnales sont passées depuis longtemps. Serait-ce la solitude, le délaissement qui pointent leur nez ? La saison n’est pas encore propice au brame ! Pourtant, le besoin de l’autre, sans vraiment l’avouer, m’interpelle…

 

Effacer
UGS : N/A Catégories : , Étiquettes : , Auteur : .

Extraits du livre

Regarde-moi, m’ordonne-t-elle. Tu as le visage fatigué ! Tu n’as pas pris les fleurs ? Elles sont pour toi !

Sans attendre la justification de ma triste mine, elle enchaîne :

Il faut que je te parle… je pars ARMAND… je quitte le Domaine à la fin du mois… je prends un appartement… en ville… Je ne t’aime plus !

Son regard me quitte lui aussi. Elle a quelque peine à me fixer.

-C’est trop tard ! Maintenant je suis trop vieille pour avoir un enfant.

Un enfant de son ventre ne lui aurait-il pas donné un but, une raison de penser à elle, à lui, à nous, de se sentir vraiment femme ? D’oublier un peu les autres !

-Armand, sa liberté, son indépendance, y as-tu pensé ?

 -Je ne sais pas écrire mes sentiments… c’est pas mon truc…

Pas de tête… et le temps qui passe, une question d’existentialisme.

L’angoisse finit par faire peur. Le mal-être vous étouffe, vous ne vous aimez plus !

-Armand, Mô s’aime-t-elle ?

Ce vendredi, la fonctionnaire de la poste, m’avait remis une carte postale imagée de la station thermale et signée: Mô.
–  … une petite chatte bien seule, bien triste, mais qui ne demande qu’à être embrassée, sucée, aspirée,  etc… etc
La même fonctionnaire, huit jours après l’arrivée de Mô à la station thermale, me dépose une nouvelle carte postale, avec la phrase qui tue :
-…  je sais ce que je ne veux plus, mais pas ce que je veux… je t’embrasse.
Armand, tu ne peux pas rester sur cette ambiguïté sexo-graphologique.
Pendant 24 à 48 heures, je ne vois plus rien du tout. Je suis aveugle à « temps partiel », pour l’instant. En fait, mes yeux reçoivent les images et les transmettent au cerveau qui se trouve dans l’impossibilité de les décrypter. Il est incapable de charger le bon  « codex ». C’est un nouveau phénomène que j’ai découvert et qui, je l’avoue me fiche la trouille, même si le médecin me dit que c’est uniquement migraineux… Serais-je un jour « déconnecté » de tous les soleils ?
Mon vieux pédonculé, je vois mon avenir qui s’annonce se changer en passé avant même d’avoir été présent. Dans deux mois, tu seras moins paisible, ton important feuillage t’occupera… 
Quand je n’appartiendrai plus à la vie, le chêne lui, continuera d’appartenir au monde. Je doute que ce soit UN chêne. Fourchu, son écorce au pli de sa branche la plus basse ressemble étrangement au sexe de la femme. Une fine mousse au pubis, les replis, de grosses et petites lèvres sont là offerts et m’appellent.
Vais-je y passer ma cravate en chanvre ?
– Armand, n’déconne pas !
 
Je sais que j’aurais mal une dernière fois à mes C4, C5 !

Informations complémentaires

Auteur

Michelarmand

ISBN ebook

978-2-407-00684-7

Version

Ebook téléchargeable, Livre papier

Format livre

268 pages

ISBN livre

9782407001866

A propos de l'auteur : Michelarmand

Michelarmand

Né après-guerre, le jour de la Chandeleur 1946… à Panazol, en pleine campagne limou­sine, Michelarmand CHATARD a découvert en même temps que la station verticale, le monde de la nature. Le dessin, la gouache, la photographie, les arts graphiques en général, ont enrichi très tôt son imaginaire, et le poursuivent. À vingt ans, il édite un recueil de ses poèmes d’adolescent : Griseries. Son premier roman, L’Hortensia, reste inachevé comme ses premières amours qu’il y raconte. Le travail manuel diurne, à la ferme, remisait les lectures à une occupation nocturne, sous les draps ! Rassurez-vous, il ne se cache plus pour lire ! Les E.N.P, C.E.T. et autres cours supplémentaires vont faire l’autodidacte d’aujourd’hui. La carte perforée l’a conduit à la puce électronique. Il fallait nourrir la famille. Le compte de ses annuités étant bon, et pour des raisons de santé, il y a quelques années, il a dû stopper brutalement plein de responsabilités associatives. Pendant les longues périodes de repos forcé qui suivirent, il a classé, relu, informatisé divers écrits : type notes au quotidien. Allez savoir pourquoi les périodes noires de son demi-siècle d’existence lui parurent intéressantes pour en faire des bouquins définitifs. Il venait de trouver un but pour continuer à vivre loin de son Limousin natal.