ADHOMO TOME 3
ADHOMO TOME 3 1

ADHOMO – Mes premiers boulots – 1950 / 1968

Ebook : 7,99
Livre Broché : 17,90

Une enfance difficile de privations.

Une liberté illusoire.

Des larcins indispensables, des vols par habitude mais aussi par nécessité.

L’émergence et la découverte de l’homosexualité.

Un parcours chaotique.

Une instabilité induite.

Une indépendance précoce, la meilleure en fait.

Un mode de vie déterminant.

Effacer

Extraits du livre

De penser, et peut-être me comporter, n’être pas comme les autres semblerait tendre chez moi vers une forme d’anomalie caractérielle neurologique qu’un spécialiste du cerveau pourrait qualifier de syndrome ou de pathologie, toutefois, ne sachant pas exactement ce que veut dire « être comme les autres », partant du principe que personne n’est comme l’autre, je n’ai pas de mal à en tirer les conclusions que chaque humain est différent d’un autre.
(page 26)
…/…
Donc, pisser dans le seul puits du village est assimilé à une bêtise, même si les habitants de ce village ne boivent que du vin. L’urine d’un petit garçon turbulent mélangé à l’eau qui va cuire la soupe ça ne se fait pas, même si, le temps de réagir, de sévir et de puiser, l’eau en abondance a largement eu raison de cet épanchement urinaire de mon corps si désobéissant.
(page 42)
…/…
Mon père se réchauffait avec ses bouteilles de pinard et ses séjours journaliers et prolongés au mess, ce qui réchauffait l’atmosphère déjà tendu, puis il se réchauffait encore en cognant sur ma mère qui se réchauffait aussi en nous cognant dessus, mais c’était aussi parce qu’on n’était pas des tendres, en ces périodes de vaches maigres, nos conneries aussi entrainaient des pénuries familiales.
(page 46)
…/…
Il faut dire que depuis 1935 les choses ont stagné, l’entre-deux guerres n’a pas permis d’évoluer beaucoup, les mêmes écoles, les mêmes classes, les mêmes pupitres doubles. Il faut dire aussi que pendant la guerre, l’occupation occupait les occupants et les occupés, les occupations des uns n’étant pas compatibles aux occupations des autres, s’occuper d’autres occupations, comme faire évoluer l’école, est passé au second plan, voire même plus en arrière, personne ne s’en est occupé.
(pages 62-63)
…/…
C’est aussi pourquoi les mômes étaient le plus souvent dans la rue, les violentes scènes de ménage avinées faisaient sortir les moutards, excités et apeurés, des appartements

Information complémentaire

Auteur

François Ihuel

ISBN ebook

9782407008513

Version

Ebook téléchargeable, Livre papier

Format livre

209 pages

ISBN livre

9782407003532

A propos de l'auteur : François Ihuel

François Ihuel

Francois Ihuel est né le 24 Avril 1950 à Paris. Il a passé une enfance difficile de privations en cette période d'après-guerre des années 1950–1960, alcoolisme familial, finances déficientes. Les années infantiles et adolescentes lui ont montré un chemin dangereux. Il a traversé l'enfance dans les conditions d'une époque révolue. La violence parentale, la mise à l'écart familiale, les éléments qui fabriquent un rebelle. Une autobiographie qui retrace le chaos qui construit la stabilité. La vie ne s'arrête que là où elle commence.