Adhomo « Mes boulots 1969-1971 »-L’homosexualité après l’adolescence

Array
(
    [0] => Array
        (
            [attributes] => Array
                (
                    [attribute_pa_version] => livre-papier
                )

            [availability_html] => 
            [backorders_allowed] => 
            [dimensions] => Array
                (
                    [length] => 
                    [width] => 
                    [height] => 
                )

            [dimensions_html] => N/A
            [display_price] => 18.9
            [display_regular_price] => 18.9
            [image] => Array
                (
                    [title] => ADHOMO TOME 5
                    [caption] => 
                    [url] => http://www.editions-saint-honore.com/wp-content/uploads/2018/02/ADHOMO-TOME-5.jpg
                    [alt] => ADHOMO TOME 5
                    [src] => http://www.editions-saint-honore.com/wp-content/uploads/2018/02/ADHOMO-TOME-5-449x622.jpg
                    [srcset] => 
                    [sizes] => (max-width: 449px) 100vw, 449px
                    [full_src] => http://www.editions-saint-honore.com/wp-content/uploads/2018/02/ADHOMO-TOME-5.jpg
                    [full_src_w] => 438
                    [full_src_h] => 645
                    [thumb_src] => http://www.editions-saint-honore.com/wp-content/uploads/2018/02/ADHOMO-TOME-5-150x210.jpg
                    [thumb_src_w] => 150
                    [thumb_src_h] => 210
                    [src_w] => 449
                    [src_h] => 622
                )

            [image_id] => 5638
            [is_downloadable] => 
            [is_in_stock] => 1
            [is_purchasable] => 1
            [is_sold_individually] => no
            [is_virtual] => 
            [max_qty] => 
            [min_qty] => 1
            [price_html] => 18,90
            [sku] => 
            [variation_description] => 
            [variation_id] => 5655
            [variation_is_active] => 1
            [variation_is_visible] => 1
            [weight] => 
            [weight_html] => N/A
        )

    [1] => Array
        (
            [attributes] => Array
                (
                    [attribute_pa_version] => ebook-telechargeable
                )

            [availability_html] => 
            [backorders_allowed] => 
            [dimensions] => Array
                (
                    [length] => 
                    [width] => 
                    [height] => 
                )

            [dimensions_html] => N/A
            [display_price] => 7.99
            [display_regular_price] => 7.99
            [image] => Array
                (
                    [title] => ADHOMO TOME 5
                    [caption] => 
                    [url] => http://www.editions-saint-honore.com/wp-content/uploads/2018/02/ADHOMO-TOME-5.jpg
                    [alt] => ADHOMO TOME 5
                    [src] => http://www.editions-saint-honore.com/wp-content/uploads/2018/02/ADHOMO-TOME-5-449x622.jpg
                    [srcset] => 
                    [sizes] => (max-width: 449px) 100vw, 449px
                    [full_src] => http://www.editions-saint-honore.com/wp-content/uploads/2018/02/ADHOMO-TOME-5.jpg
                    [full_src_w] => 438
                    [full_src_h] => 645
                    [thumb_src] => http://www.editions-saint-honore.com/wp-content/uploads/2018/02/ADHOMO-TOME-5-150x210.jpg
                    [thumb_src_w] => 150
                    [thumb_src_h] => 210
                    [src_w] => 449
                    [src_h] => 622
                )

            [image_id] => 5638
            [is_downloadable] => 1
            [is_in_stock] => 1
            [is_purchasable] => 1
            [is_sold_individually] => no
            [is_virtual] => 1
            [max_qty] => 
            [min_qty] => 1
            [price_html] => 7,99
            [sku] => 
            [variation_description] => 
            [variation_id] => 5641
            [variation_is_active] => 1
            [variation_is_visible] => 1
            [weight] => 
            [weight_html] => N/A
        )

)

Livre Broché : 18,90

La difficile sortie de l’adolescence.
Une continuité de fonctionnement dans le contexte de la vie d’adulte.
Des surprises, des déceptions, des illusions qui s’évanouissent.
Un équilibre sexuel incertain.
Des essais, des échecs.
Une autoconstruction.
La découverte de l’homophobie à l’état pur.
La marginalisation de ma particularité.
Spectacles hards, des entrées et des sorties, surtout des sorties.

Effacer

Extraits du livre

Il s’est entiché d’un nouveau copain, Lucien, avec lequel il partage ses nuits à ma place, ce n’est pas pour m’inciter à revenir mais je serai de mauvaise foi de lui en vouloir, à nos âges on ne peut pas faire vœu d’abstinence. Et puis je l’ai remplacé de temps en temps Didier, même si l’amour n’y était pas il y a le partage sexuel dont je ne peux pas me passer.

(page 14)

Voyant ma mine déconfite il me dit que je suis trop jeune encore pour comprendre, trop délicat, que je ne connais pas la vie, que cette dernière est difficile, qu’il me faut me préparer à en affronter les situations les plus dures, que quand on a connu une jeunesse de guerre avec presque rien à manger on ne fait pas le difficile. Je ferme ma gueule en me disant que si ce connard savait par où je suis déjà passé il raconterait moins de conneries, si être un homme c’est bouffer des blochs de mouches à merde farcissant du fromage qui schlingue c’est lui qui a besoin de leçon de vie. Je découvre l’humanité laborieuse des salariés du bas de l’échelle, ceux qui se complaisent dans leur médiocre condition en s’imaginant qu’ils sont le centre du monde, comme chaque individu finalement, celle qui se contente de l’indispensable en rêvant au superflu qu’elle n’atteindra jamais.

(pages 20-21)

Le pauvre, s’il reste dans le secteur il va vite s’y faire. Ça va qu’à ces heures les voies sont désertes, c’est des coups à faire un accident des révélations de ce genre. Je le rassure et en lui mettant ma main sur l’épaule je lui dis de ne pas s’en formaliser, qu’on aime bien se mettre, qu’on est les rois de la bite baveuse et du petit trou qui pue, il en fait une autre embardée devant l’Assemblé nationale juste avant d’emprunter le boulevard Saint Germain. Didier en suffoque de rire.

(page 34)

En 1970 le demi de bière valait 1,10 franc, le litre de lait 0,95 franc, la baguette de pain 0,25 franc, etc. à l’avenant, et c’est là qu’on constate la constante dégradation du pouvoir d’achat ; en 1970, avec un SMIG à 680 francs net on pouvait acheter 2 720 baguettes de pain par exemple, en 2017, avec un SMIC à 1 150 euros net on ne peut acheter que 1 100 baguettes de pain, ce qui prouve qu’entre 1970 et 2017 le pouvoir d’achat a été réduit de 230 %, d’autant que les charges sociales et prélèvements obligatoires sont passées de 9,8 à 24,7 %.

(page 93)

Je ronge mon frein à curer les chaudières des loco à vapeur, vider les boites à fumée, patauger dans la merde et le cambouis, récurer les fosses, nettoyer la merde comme un grouillot, ce n’était pas ce que j’étais venu chercher, ne roulant plus, au bout de deux semaines j’ai, sur un coup de tête, démissionné le 23 Octobre 1970 à date d’effet au 26. Une grosse connerie mais trop tard, je suis un impulsif, ça me vaudra des déboires mais m’évitera aussi des erreurs.

(page 195)

C’est l’image négative de l’homosexualité, puisqu’ils sont homosexuels, défiler pour être accepté en exhibant tout ce qu’il y a de plus négatif c’est l’effet inverse de ce qui motive la Gay Pride. Il devrait y avoir deux Gay Prides, une pour les homosexuels non exhibitionnistes et une pour le spectacle litigieux qu’on voit tous les ans. Bien entendu je parle de maintenant, des années 2000, en 1970 ça n’existait pas, ce n’était même pas admis, d’ailleurs une loi pétainiste de 1942 contre l’homosexualité était encore en vigueur.

(page 223)

Je partage mon temps entre Paris et Ris, dans le lit et les bras de Didier je baise et me branle comme un malade quand je me retrouve seul et que la gaule ne me lâche pas, je partage aussi de la bite avec François à Pigalle, à croire que ma frénésie sexuelle s’amplifie, à ce niveau c’est presque maladif, je me vide les couilles quatre à cinq fois par jour, c’est une vraie psychose. Ayant trouvé un travail à Corbeil j’accumule les deux, mon temps de sommeil est de plus en plus court, ce n’est qu’un début, dans les années à venir ce sera pire.

(page 244)

J’explique à La Jonquille que j’ai tenté de rentrer dans le moule, je n’en veux pas de ce moule, d’ailleurs il ne veut pas de moi, je ne suis pas assez docile, pas assez malléable, je me trouve toujours un prétexte pour ouvrir ma gueule ou refuser de me plier à des injonctions qui ne me vont pas, je lui raconte l’imprimerie, la SNCF, mes traversées de Paris quotidiennes, et puis j’ai un tempérament explosif, je suis un névrosé de la quéquette, une vraie psychose, ça me joue des tours.

(page 254)

Il comprend et me dit qu’il va quitter Jean-Louis à condition que je reprenne le spectacle et les tournées, je suis piégé, ce n’est pas ce que je lui demande, je lui demande juste de comprendre que je ne peux plus avoir plusieurs vies, il faut que je fasse une pause. On se met d’accord pour en discuter à trois, puisque nous faisons un ménage à trois.

(page 305)

Informations complémentaires

Format livre

315 pages

ISBN ebook

9782407009541

ISBN livre

9782407004560

Version

Ebook téléchargeable, Livre papier

A propos de l'auteur : François Ihuel

François Ihuel

Francois Ihuel est né le 24 avril 1950 à Paris. Il a passé une enfance difficile de privations en cette période d'après-guerre des années 1950 – 1960, alcoolisme familial, finances déficientes. Les années infantiles et adolescentes lui ont montré un chemin dangereux. Il a traversé l'enfance dans les conditions d'une époque révolue. La violence parentale, la mise à l'écart familiale, les éléments qui fabriquent un rebelle. Une autobiographie sur la découverte du monde adulte. De grandes illusions décevantes. L'obstination à parvenir.